Retour à la terre

J’avais un professeur de sciences qui disait toujours : «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme». C’est dans cette optique que j’ai créé Retour à la terre. Il s’agit d’un cycle où la vie se transforme. Tout devient nourriture, compost, champignons. La matière sèche et se change en poussière. Mais elle ne disparait pas.

En fait, elle est même essentielle à la survie de sa jumelle Renaissance.

 

Exposition

  • Les Dames Natures - Distinction Arts Visuels 2016 - Galerie d'art de Blainville

Oeuvre disponible